Bouton-3

La gestion de l'agrile du frêne
Une trousse à outils complète 

thumb-1

L’objectif étant d’assurer la pérennité de leur forêt urbaine, aussi bien publique que privée, les villes doivent mettre en œuvre un plan de gestion contre l’agrile du frêne. [...]

thumb-2
Dans la gestion de l’agrile du frêne, les citoyens jouent un rôle primordial. C’est pourquoi il est essentiel de les sensibiliser à l’importance de ce problème. [...]
thumb-3
Après avoir établi sa vulnérabilité face à l’agrile du frêne, notamment par un inventaire des arbres, la ville doit mobiliser son personnel, établir un échéancier et identifier les budgets. [...]
thumb-4

Afin de ralentir et contrôler la progression de l’agrile du frêne sur son territoire, une ville doit assurer l’application des politiques de traitements et d’abattages. [...]

thumb-5
En même temps que l’on ralentit et contrôle l’agrile du frêne, il faut rebâtir le patrimoine arboricole tout en évitant les erreurs du passé. [...]

facebook


Agrile Express


 

  • Arbres pour les municipalités du Québec et de l’est de l’Ontario – Tome I – Rue et boulevard – Place publique – Piste cyclable – Terreplein – Stationnement. Face à l’urgence de la situation que représente l’agrile du frêne, Micheline Levesque et Bertrand Dumont proposent des pistes de solutions pour planter aujourd’hui la forêt urbaine de demain. Consulter la page Publications.
  • Selon un chercheur en biologie du Minnesota, les températures polaires que nous avons connues pourraient ralentir la progression de l’agrile du frêne. Ces recherches ont démontré qu’à 0 °C, 5 % des larves étaient détruites. À -10 °C, on en comptait 35 %, à – 20 °C, 79 % et à – 30 °C, près de 98.
  • La détection de l’agrile du frêne est très difficile. Quand on constate qu’un arbre est infesté, l’attaque est survenue, le plus souvent, depuis au moins un an, voire plus… et quand l’arbre est infesté, dans la majorité des cas, il est trop tard pour le traiter.
  • Le frêne est un arbre important de la flore nord-américaine. Le frêne blanc (Fraxinus americana) est présent dans 38 États américains et 5 provinces canadiennes, le frêne rouge (Fraxinus pensylvanica) dans 43 États et 8 provinces, et le frêne noir (Fraxinus nigra) dans 23 États et 7 provinces. Quant au frêne commun (Fraxinus excelsior), il est naturalisé dans 5 États et 4 provinces.